FAQ

Disclose, c’est quoi ?

Disclose est à la fois un média et une ONG. Nous plaidons pour un journalisme au long cours, affranchi de la logique de flux. Indépendant des pouvoirs politiques et économiques, Disclose veut fédérer une communauté de membres, d'experts et de sources attachés à l’intérêt général. Avec vous, nous consacrerons nos forces à des problématiques fondamentales : les crimes environnementaux, l’industrie agro-alimentaire, les libertés fondamentales, la justice sociale, la délinquance financière et la santé publique.

Pourquoi le nom Disclose ?

Disclose" signifie "révéler", "divulguer" en anglais. Pourquoi le choix de cette langue ? Pour nous ouvrir à d'autres publics qui auront accès à une version anglophone de notre travail. Et aussi, parce que nous trouvions que Disclose sonnait bien ;-)

Pourquoi un nom de domaine en .ngo ?

Disclose revendique le statut de média ET d’ONG. En utilisant le .ngo ou .ong, nous marquons notre attachement à ce principe. 
En tant que média, Disclose enquête sur des problématiques où l'intérêt général perd du terrain face aux intérêts privés. 
En tant qu'ONG, Disclose entend défendre le droit à l’information de tous.
Ces deux axes sont le coeur du modèle et de la philosophie de Disclose.

Qu'est-ce qu'un média à but non lucratif ?

C’est un média détaché des exigences de rentabilité. Dès lors, les lecteurs ne sont pas considérés comme des cibles commerciales. Organisé en association loi 1901, Disclose détient 100% du capital d’une société par action simplifiée, la SAS Disclose Média. Les bénéfices de la SAS seront entièrement réinvestis dans notre activité : le journalisme d’intérêt général. La structure à deux faces (association + SAS) assure l’indépendance éditoriale et capitalistique de Disclose.

Ce modèle existe-t-il ailleurs ?

Oui, dans de nombreux pays. Et ça marche. Pour preuve, les succès de Propublica et Intercept, deux modèles du genre aux Etats-Unis. En Angleterre, The Bureau of Investigative journalism a été fondé en 2010. Depuis 2014, en Allemagne, Correctiv est devenu l’un des médias d'enquêtes phares du pays. Tous ont fait le choix d’un journalisme d’investigation accessible à tous, financé par le mécénat.

Quelle est la ligne éditoriale de Disclose ? 

Par nos actions et le choix de nos enquêtes, nous défendons un journalisme motivé par la défense de l'intérêt général.

Comment fonctionne Disclose ? 

 Disclose est une association loi 1901 dont l’organisation repose sur trois piliers : sa direction, son comité éditorial, son conseil d’administration. 

- La direction gère les levées de fonds et le développement stratégique de Disclose. 

- Le comité éditorial composé de 14 journalistes fonctionne de la même manière qu’une rédaction. C’est lui qui décide des sujets et désigne le rédacteur en chef et les journalistes. 

- Le conseil d’administration réunit 10 membres chargés de veiller à la bonne gestion des fonds de Disclose. Il est le garant de l’indépendance, de la stabilité financière et du respect de la mission d’intérêt général de Disclose. Il n’a pas accès aux enquêtes.

L’association Disclose détient une société par actions simplifiée : Disclose Media. Cette SAS a pour mission de rétribuer les journalistes et doit permettre de produire ou coproduire des documentaires d’investigation destinés à la télévision ou Internet. Les fonds générés par la SAS seront entièrement reversés à l’association Disclose. 

Pourquoi faire le choix du mécénat ?

Face à des intérêts privés puissants, le journalisme d’investigation est une nécessité. A Disclose, nous considérons que ce genre journalistique est un bien public. Or, il nécessite une indépendance totale, du temps, mais aussi des moyens importants. C’est pourquoi nous faisons appel au soutien de particuliers et de fondations philanthropiques - hors fondations d’entreprises - attachés à la défense de l’intérêt général. 
En finançant Disclose, vous participez au combat pour l’indépendance éditoriale et l’impact social. Vous soutenez aussi une autre approche du journalisme.

En quoi le mécénat est-il un gage d'indépendance ? 

Aucun actionnaire ne peut influer sur le travail de Disclose ; les fonds collectés sont entièrement réinvestis dans le travail journalistique et le suivi des enquêtes ; la direction, les rédacteurs en chef ou les journalistes ne peuvent être désignés par des investisseurs en quête d’influence ; l’identité de nos mécènes, qui ne peuvent déterminer les sujets de nos enquêtes, est rendue publique à partir de 5 000 euros de don. Le mécénat nous engage : votre soutien dépend de la qualité de notre travail. Sans adhésion au projet, Disclose n’existe pas. 

Si je fais un don à Disclose, que faites-vous de mes informations personnelles ? 

Lorsque vous faites un don à Disclose, vous nous transmettez vos coordonnées personnelles. Tout est mis en œuvre pour que ces dernières soient conservées dans un espace sécurisé. Elles ne sont jamais vendues ou transmises à un tiers.

Comment contrôler ce que vous faites de mon argent ? 

Disclose étant une organisation à but non lucratif, les comptes sont déposés au Journal officiel. Pour plus de transparence, Disclose les met en ligne chaque année. Enfin, le conseil d'administration de l'association commande chaque année un audit indépendant dont les conclusions sont également mises en ligne. 

Suis-je obligé de faire un don en ligne ? 

Non. Vous pouvez aussi nous envoyer un chèque à l’ordre de l’association Disclose, à l’adresse suivante : Disclose, 5 rue Julien Lacroix, 75020 PARIS. 

Qu'est ce qui vous différencie d'autres médias qui font de l'investigation ?

La première différence tient à notre souplesse : sans contrainte marchande, nous pouvons nous concentrer entièrement sur nos objectifs éditoriaux, qui représentent 90% de nos dépenses. Les 10% restants étant consacrés aux frais de fonctionnement de l’association. 

Notre originalité se situe aussi dans nos modes de production et de diffusion : tous nos sujets seront déclinés sur plusieurs formats (photo, son, vidéo, écrit) et plusieurs supports. 

Enfin, notre principale force : organiser un réseau d’adhérents et de lanceurs d’enquêtes pour creuser en profondeur les sujets et maximiser l’impact de nos révélations. 

C'est quoi l'impact ? 

La position d’observateur ne suffit plus. C’est pourquoi nous menons un travail autour de l’impact que doit susciter notre travail. L'une des missions de Disclose étant d'accompagner ses révélations par des actions concrètes. Il peut s’agir d’actions en justice afin d’accéder à des informations d’intérêt public, d’aides juridiques pour les lanceurs d’alertes, de collaborations avec des ONG en pointe sur les thématiques que nous abordons. Ou encore la mise en place d’outils pour interpeller les décideurs. 

Pourquoi s'associer à des médias partenaires ? 

Les médias partenaires permettent de maximiser l'impact des enquêtes de Disclose. Ils relaient nos informations au niveau local et national en les diffusant gratuitement. Nos partenaires disposent d'informations qu’ils n’auraient pu rassembler faute de temps. Ce type de collaboration est unique en France. 

Comment sont choisis les sujets ?

Quatorze journalistes réunis dans un comité éditorial décident des enquêtes à lancer en fonction des fonds dont dispose l’association. Le CE nomme un rédacteur en chef par sujet et compose les équipes d’enquêteurs. 

Disclose se concentre sur six thématiques : industrie agroalimentaire, santé publique, crimes environnementaux, justice sociale, délinquance financière, libertés fondamentales et droits Humains. 

Quel sera le premier sujet d'enquête ?

Plusieurs sujets sont à l'étude. Ils seront soumis aux adhérents de Disclose, qui choisiront lequel sera lancé en premier !

Faire un don